Archives de
Auteur : redacteur

R A P P O R T Nº 12 1938 sur la basse cote d’ivoire ouest

R A P P O R T Nº 12 1938 sur la basse cote d’ivoire ouest

P34 Coutume Ouobé             Nous retrouvons les interminables redevances versées aux parents de la femme même après le mariage et non seulement à la naissance, mais au décès d’un enfant.   Le décès de la femme se paie aussi.  Lorsqu’au bout de 2 ans, une femme n’a pas d’enfants, les autres se moquent d’elle; elle retourne chez ses parents et le mari « ayant fait perdre le temps de la femme » n’est pas remboursé.             Cette coutume crée des conflits avec les…

Lire la suite Lire la suite

L’esclavage dans les sociétés lignagères de la forêt ivoirienne (XVlle·XXe siecle)

L’esclavage dans les sociétés lignagères de la forêt ivoirienne (XVlle·XXe siecle)

Harris MEMEL-FOTE https://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers16-07/010043260.pdf Preface P 9-11 Harris Memel-Fotê s’intéresse d’abord au procès de production desesclaves. Dans les sociétés considérées, la capture sur le champ debataille, l’achat sur des marchés extérieurs, la reproduction biologiquedemeurent des procédés d’acquisition secondaires ou marginaux. Si onlaisse de côté la mise en gage, c’est donc « l’excommunication » qui est lemoyen privilégié. Par « excommunication », Harris Memel-Fotê entend9l’opération par laquelle une personne est arrachée à sa communautéd’origine, isolée des liens sociaux qui entourent un individu « normal »,transformée littéralement en chose…

Lire la suite Lire la suite

Dans la forêt de la Côte d’Ivoire: Coutumes et mœurs des Bété (E. Dunglas, 1939)

Dans la forêt de la Côte d’Ivoire: Coutumes et mœurs des Bété (E. Dunglas, 1939)

Livre épuisé mais disponible en eBook. C’est le premier livre sur les bétés. Il traite principalement des coutumes : mariages, contrats, deuil, esclavage… https://books.google.fr/books?id=Y81YDwAAQBAJ&printsec=frontcover&dq=E.+Dunglas&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjI4ICzjsXsAhWKkhQKHbmBDvcQ6AEwAHoECAQQAg

LORSQUE LA RECONCILIATION DES CITADINS DE DUEKOUE FAIT APPEL A LA QUESTION DU FONCIER RURAL

LORSQUE LA RECONCILIATION DES CITADINS DE DUEKOUE FAIT APPEL A LA QUESTION DU FONCIER RURAL

Oura Kouadio Raphaël (Université Alassane Ouattara de Bouaké) Article intéressant sur les tensions intercommunautaires à Duékoué en 2014 https://www.researchgate.net/publication/331089824 « Les résultats de nos enquêtes révèlent que 98% des chefs de ménages autochtones sesont déplacés durant la crise post-électorale alors que 88% des répondants de Cocoma disentn’avoir pas effectué de déplacement. Les populations des quartiers Malinké se sont sentiesmoins menacées par la violence post-électorale. Aujourd’hui encore, des Guéré continuent derecevoir des menaces de la part des non-autochtones; 96% des chefs de…

Lire la suite Lire la suite

La mission Hostains-d’Ollone

La mission Hostains-d’Ollone

https://archive.org/details/missionhostainsd00ollo En 1899, deux officiers francais, Jean Hostains et Henri d’Ollone, ainsi que vingt tirailleurs originaires du Soudan français, qui deviendra la République du Mali, mènent une mission de reconnaissance du cours du fleuve Cavally dans le but d’établir la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Liberia. Cette expédition traverse les pays Bakwé de Côte d’Ivoire, Sapo du Libéria, Khran (Wè du Libéria), Wè de Toulepleu, Dan de Côte d’Ivoire. C’est un témoignage tout à fait extraordinaire car les peuples…

Lire la suite Lire la suite